• Accueil
  • > LES BARJOTS, LES COSTAUDS ET LES EXPERTS…

LES BARJOTS, LES COSTAUDS ET LES EXPERTS…

De l’avènement des  »Barjots », ponctué par un premier titre mondial en 1995 en passant par les  »Costauds », champions du monde en 2001 à Bercy, jusqu’à l’arrivée des  »Experts » en 2007, revivez en dix-neuf clichés les campagnes mondiales des Bleus entre 1993 et 2007.

finalecontrelarussieen1993.jpg

MONDIAL 1993 (Suède) – FINALE : FRANCE-RUSSIE (19-28). Trois ans après le tout premier Mondial A disputé par l’Equipe de France, les Bleus, emmenés par la génération des  »Barjots », née un an plus tôt aux JO de Barcelone, remportent leur première médaille mondiale.

En finale, les joueurs de Daniel Costantini, émoussés physiquement, ne peuvent rien faire devant la puissance russe. Mais l’argent fait leur bonheur et le staff tricolore prend date pour le championnat du monde 1995… Sur la photo, les Français, Frédéric Volle et Denis Lathoud en tête, arborent le béret français.

(Photo L’Equipe)

 championnatdumonde1995victoirecontrelacroatie.jpg

MONDIAL 1995 (Islande) – FINALE : FRANCE-CROATIE (23-19). Trois ans avant les footballeurs, les handballeurs français sont les premiers à remporter un titre mondial dans un sport collectif. Après avoir dominé l’Allemagne en demi-finales (22-20), les Bleus battent la Croatie en finale.

(Photo L’Equipe)

richardsonlorsdelafinaleen1995.jpg

MONDIAL 1995 (Islande) – FINALE : FRANCE-CROATIE (23-19). Jackson Richardson qui file au but… c’est le symbole d’une équipe de France triomphante. Sacré meilleur joueur du Mondial 1995, le Réunionnais est nommé meilleur demi-centre de ce Championnat du monde.

(Photo L’Equipe)

joiedesbarjotsaprslavictoireenchampionnatdumonde1995.jpg

MONDIAL 1995 (Islande). APRÈS FRANCE-CROATIE (23-19). La joie des Tricolores est à la hauteur de leur triomphe. Ils fêtent leur victoire comme il se doit.

Dans l’avion retour, Frédéric Volle et ses coéquipiers sont ivres de bonheur. L’ambiance est telle que le commandant de bord aura du mal à les faire asseoir pendant l’atterrissage !

(Photo L’Equipe)

jacksonrichardsonausigeducnosfaprsletitreen1995.jpg

APRÈS MONDIAL 1995. A l’instar des vedettes hollywoodiennes, les Bleus immortalisent leur exploit au siège du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) dans les bacs à ciment prévus à cet effet. Mais au lieu d’y incruster leurs mains, ils plongent leur visage !

(Photo L’Equipe)

petitefinale1997contrelahongrie.jpg

MONDIAL 1997 (Japon). PETITE FINALE : FRANCE-HONGRIE (28-27). Parvenus en demi-finales, les Bleus, avec un groupe largement remanié depuis les JO d’Atlanta (1996,) butent sur la Russie (25-24 a.p) mais trouvent les ressources nécessaires pour aller chercher la médaille de bronze contre la Hongrie.

(Photo L’Equipe)

mondial1999dfaitecontrelespagne.jpg

MONDIAL 1999 (Egypte) – QUART DE FINALE : FRANCE-ESPAGNE (18-23). Après avoir terminé deuxièmes de leur groupe et éliminé la Hongrie (24-23) en huitièmes de finale, les Bleus tombent sur une solide équipe d’Espagne et voient leurs rêves de médaille s’envoler.

Maladroits au tir (43 % de réussite), les joueurs de Daniel Costantini se laissent distancer d’entrée de match et ne reviennent pas.

Pour la première fois depuis leur avènement aux JO de Barcelone en 1992, les Français repartent bredouilles des Mondiaux. Mais tout n’est pas perdu, la qualification pour les JO de Sydney est encore possible…

(Photo L’Equipe)

mondial1999matchpourla5meplacecontrelegypte.jpg

MONDIAL 1999 (Egypte) – MATCH POUR LES PLACES 5 à 8 – EGYPTE-FRANCE (25-27 a.p.). Richardson et les siens parviennent à se remobiliser et réussissent l’incroyable. Ils battent le pays organisateur à l’issue d’une prolongation haletante et décrochent leur billet pour les JO de Sydney (2000).

Ils perdent le match pour la cinquième place contre l’Allemagne (21-26) et prennent date pour le Mondial de 2001 en France…

(Photo L’Equipe) 

vainqueurduchampionnatdumonde2001.jpg 

MONDIAL 2001 (France) – FINALE : FRANCE-SUÈDE (28-25 a.p.). Devant son public, l’équipe de France va au bout de son rêve et écrit une nouvelle page de l’histoire du sport tricolore. D

ans un Bercy en feu, les Bleus dominent la Suède, tenante du titre, après une prolongation insoutenable. Ils décrochent leur deuxième titre mondial après celui de 1995. Il y avait les  »Barjots », voici maintenant les  »Costauds »…

(Photo L’Equipe)

finale2001francesude.jpg

MONDIAL 2001 (France) – FRANCE-SUÈDE (28-25 a.p.). La finale est pleine de suspens. Les Bleus courent après le score pendant toute la durée du temps réglementaire.

A 14 secondes de la fin, ils sont menés d’un but et la défaite semble inéluctable jusqu’à ce que Grégory Anquetil égalise et envoie les siens dans une prolongation inespérée.

(Photo L’Equipe)

danielcazaletjacksonricharsoncontrelasudeen2001.jpg

MONDIAL 2001 (Bercy) – FINALE FRANCE-SUEDE (28-25 a.p.). Au cours de la prolongation, c’est au tour de Daniel Cazal de se montrer décisif.

Sorti pendant le temps réglementaire en raison d’une cheville douloureuse, il trouve les ressources nécessaires et la motivation pour revenir dans le match et inscrire les deux buts décisifs pendant la prolongation. Sur la photo, il ne peut contenir ses larmes aux côtés de Jackson Richardson.

(Photo L’Equipe)

danielconstantiniamensurlepodiumparjacksonrichardsonen2001.jpg

MONDIAL 2001 (France) – FINALE FRANCE- SUÈDE (28-25, a.p). Comme un symbole, Daniel Costantini, l’entraîneur qui a propulsé le handball sur le devant de la scène en 1992, celui qui a lancé la génération des  »Barjots », tire sa révérence sur ce titre mondial.

Sur la photo, main dans la main avec Jackson Richardson, il va sur le podium recevoir un hommage bien mérité de tous ses joueurs et passera le relais à Claude Onesta.

(Photo L’Equipe)

demifinalefranceallemagneen2003.jpg

MONDIAL 2003 (Portugal). DEMI-FINALE FRANCE-ALLEMAGNE (22-23). Après avoir survolé le premier tour, les Bleus, tenants du titre, chutent contre l’Allemagne.

Maladroits en attaque, ils ne parviennent pas à concrétiser leurs plages de domination et laissent les Allemands revenir dans la partie après l’expulsion momentanée de Jackson Richardson (45e).

En outre, les Bleus tombent sur un gardien allemand Henning Fritz en état de grâce. Une énorme désillusion. Sur la photo, Richardson est pris dans l’étau allemand.

(Photo L’Equipe)

petitefinalefranceespagne.jpg

MONDIAL 2003 (Portugal). PETITE FINALE : FRANCE-ESPAGNE (27-22). En quelques heures, le clan français parvient à se remotiver et réussit à décrocher la médaille de bronze contre les Espagnols. Les Bleus voulaient l’or, ils se consolent avec cette cinquième médaille mondiale depuis 1993.

(Photo L’Equipe)

demifinalefrancecroatieen2005.jpg

MONDIAL 2005 (Tunisie). DEMI-FINALE : FRANCE-CROATIE (32-35). Après être miraculeusement sortis du deuxième tour, ponctué par un incroyable match nul contre la Slovénie (26-26), les Bleus retrouvent une veille connaissance.

La puissance de Nikola Karabatic ne suffit pas. L’équipe de France bute sur une géniale équipe croate, championne olympique en titre.

(Photo L’Equipe)

petitefinalefrancetunisieen2005.jpg

MONDIAL 2005 (Tunisie) – PETITE FINALE : TUNISIE-FRANCE (25-26). Malmenés en première-mi-temps, les Bleus, privés de Jackson Richardson, blessé, se révoltent et vont chercher la médaille de bronze en battant la Tunisie, le pays organisateur.

C’est la fin d’une génération : Richardson, Guéric Kervadec et Greg Anquetil mettent un terme à leur carrière internationale.

(Photo L’Equipe)

quartdefinalefrancecroatie.jpg

MONDIAL 2007 (Allemagne). QUART DE FINALE : FRANCE-CROATIE (21-18). Après un premier tour inconstant, les Bleus réussissent l’exploit de sortir en quarts de finale les champions olympiques croates.

A l’image de Nikola Karabatic, Didier Dinart, Jérôme Fernandez et Luc Abalo, les hommes de Claude Onesta érigent une défense de fer et asphyxient leurs adversaires.

(Photo L’Equipe)

demifinalefranceallemagneen2007.jpg

MONDIAL 2007 (Allemagne). DEMI-FINALE : ALLEMAGNE-FRANCE (32-31 a.p). La demi-finale contre les Allemands laisse un énorme sentiment d’inachevé.

Après deux prolongations, les Bleus gâchent toutes leurs occasions et sont victimes d’une décision d’arbitrage discutable en toute fin de match.

Privés injustement d’une séance de jets de 7 mètres, ils finissent par céder. Sur la photo, Bertrand Gille est pris dans l’étau allemand.

(Photo L’Equipe)

francedanemarken2007.jpg

MONDIAL 2007 (Allemagne). FRANCE-DANEMARK (27-34). Incapables de surmonter leur déception subie contre les Allemands, les Bleus terminent ce Mondial sur une fausse note.

Très vite démobilisés, ils rendent les armes rapidement et subissent une défaite pesante contre le Danemark. Ils n’accrochent pas de septième médaille mondiale à leur palmarès. Mais la génération des  »Experts, emmenée par Karabatic, triomphera un an plus tard aux JO…

(Photo L’Equipe)

(source : www.lequipe.fr)

 

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09