• Accueil
  • > LFH
  • > Toulon : la défense plaide coupable

Toulon : la défense plaide coupable

Posté par Bruno le 6 janvier 2011

Toulon : la défense plaide coupable dans LFH handball-Toulon 

Ambiance studieuse hier au palais des sports, où les Toulonnaises ont travaillé avec soin le secteur défaillant du moment : la défense. Franck Muller

Trente-huit à Mios, 34 face à Issy, 35 à Arvor… Les températures négatives de cet hiver? Non, simplement le nombre, effarant, de buts encaissés par Toulon/Saint-Cyr lors de ses dernières sorties. Un mal embarrassant qui freine les Toulonnaises dans leur poursuite vers une qualification européenne.

 

Les Varoises ont en effet multiplié les journées portes ouvertes fin 2010. Invitée d’honneur, la défense n’a pas daigné se montrer. Au plus grand désarroi de Thierry Vincent, qui ne cache pas le recadrage dont il a fait part à ses joueuses après le non-match face à Arvor en demi-finale de la coupe de la Ligue la semaine dernière (35-26).

« Je n’ai pas parlé du match en lui-même. Arvor, on en discutera très bientôt, lorsqu’on le jouera à nouveau (voir ci-contre). Non, ce qui m’inquiète, c’est le manque d’investissement défensif de ces derniers temps. Notamment face à Issy et Mios. »

Digestion difficile
Intraitables sur ce point la saison passée, les Toulonnaises semblent avoir perdu en route ce qui faisait leur force il n’y a pas si longtemps. À savoir une défense haute et agressive, propice aux remontées rapides du ballon en attaque. « Pour cela, il faut avoir envie de se faire mal ensemble, explique l’entraîneur. Le travail de chacun est primordial. »

L’axe est donc tout trouvé à l’heure de défier le leader nîmois demain soir (20h30 au palais des sports). Dans une ambiance studieuse digne d’une reprise, les Toulonnaises ont travaillé hier midi leurs gammes défensives.

C’est en effet un nouveau championnat qui débute après la longue coupure internationale du mois de décembre. Quatrièmes à cinq points des leaders (Nîmes, Metz et Arvor), les Varoises n’ont guère le droit à l’erreur. « Maintenant, il faut tout gagner. Sinon, nous pouvons dire adieu au titre. Ainsi qu’au podium. »

Inquiétante au regard de son statut de champion de France, la situation de Toulon/Saint-Cyr est toutefois à relativiser. L’an passé, à la même époque, le club n’était que cinquième. Mais présentait un bilan plus positif (19 points contre 17 aujourd’hui).

« Nous ressentons aujourd’hui la petite dépression qui suit un anticyclone, tente d’analyser Thierry Vincent. Le titre, plus la Ligue des champions, plus les nouvelles sélections en équipe de France… Cela fait beaucoup à digérer. À nous d’essayer d’atténuer le revers de la médaille. »

Pour cela, quoi de mieux qu’une victoire pour débuter 2011? De toute façon, face à Nîmes, les Toulonnaises n’ont pas trop le choix. Reste à hisser le pont-levis et sortir les hallebardes.

Savoir +

Pour le compte de la 10e journée du championnat, Toulon/Saint-Cyr affronte Nîmes demain soir à 20h30 au palais des sports de Toulon.

Vincent Wattecamps

(source : www.varmatin.com/)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09