Toulouse, le grand chantier

Posté par Bruno le 20 octobre 2010

Toulouse (ici Jonathan Roby) s'était incliné de sept buts face à Montpellier lors de la 4e journée de D1. (EQ)

Toulouse (ici Jonathan Roby) s’était incliné de sept buts face à Montpellier lors de la 4e journée de D1. (EQ)

Toulouse, qui veut s’installer dans la hiérarchie du hand national, reçoit Montpellier mercredi (20h00) en quart de finale aller de la Coupe de la Ligue.

Si Montpellier est l’ogre du hand français, Toulouse en est, lui, le grand chantier. Le club vise en effet une qualification en Coupe d’Europe dans trois ans et a décidé de procéder étape par étape pour y arriver.

«On a commencé la saison dernière par stabiliser les finances et faire le point sur les forces en présence, explique Raphaël Geslan, l’entraîneur du Toulouse Handball. Et cette année on est en train de donner une autre dimension aux plus jeunes.» Il y a aussi eu le recrutement.

Le TH a embauché Daouda Karaboué (ex Montpellier), le gardien n°2 de l’équipe de France, et est allé chercher Damien Kabengele à Magdebourg et l’international serbe Danijel Andjelkovic à Szeged. «L’équipe est compétitive et combative mais il y a un peu tout à faire, raconte Karaboué. Et la venue de Damien est une aide assez consistante. Les jeunes, eux, je les vois s’améliorer de jour en jour, adapter leur état d’esprit. Ça prouve qu’on avance.»

Pour l’instant, au niveau comptable, ça donne une 8e place en championnat avec deux succès en cinq matches. Les trois revers ont été subis contre Montpellier, Chambéry et Dunkerque, soit les trois premiers de la D1.

«Nous avons abordé le match contre Montpellier de la plus mauvaise des manières. On s’est retrouvé à -10 à un moment donné, poursuit Geslan. Mais les deux autres matches, si on les avait joués à domicile, on aurait pu rivaliser. A Chambéry on y a cru mais Damien s’est ensuite blessé. Ce week-end, on a gagné à Nîmes avec des jeunes et sans base arrière. C’est positif. Un match comme ça, l’an dernier, on l’aurait perdu.»

Les pépins physiques accablent effectivement le TH. Pour recevoir Montpellier mercredi, manqueront à l’appel : Kabengele (péroné), Buchta (épaule), Briffe (adducteurs) et Calvel. «L’écart entre les deux équipes est flagrant mais on ne va pas se contenter d’être sparring-partner, relève Daouda Karaboué. Et, nous, on ne pouvait pas rêver mieux en matière d’adversaire. Ça va nous permettre de nous améliorer.» 

O.P.

(source : www.lequipe.fr/)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09