CELLES RAFLE LA MISE

Posté par Bruno le 30 août 2010

Céline Azou et les Celloises avaient la rage de remporter enfin leur tournoi. - (Photos NR, Éric Pollet)

Céline Azou et les Celloises avaient la rage de remporter enfin leur tournoi. – (Photos NR, Éric Pollet)  - Photo NR

Celles – Angoulême : 34-31 Pour la première fois de son histoire, Celles a inscrit son nom au palmarès de son tournoi.

 

Une première pour les Celloises et une issue logique tant les filles de Milenko Kojic ont mené d’une main de maître la compétition, même si le rythme fut parfois poussif, notamment en finale entre deux équipes visiblement épuisées par leur préparation.

Victorieuses samedi de Rennes et Mérignac, les Deux-Sévriennes se retrouvaient en finale hier contre des Angoumoisines qui évoluaient au plus haut niveau national la saison dernière. Le début de rencontre était plutôt équilibré mais Celles, très rugueux en défense, concédait trois penaltys sur les six premiers buts encaissés. Le premier break était pour Celles grâce à Delcheva, une nouvelle fois impeccable et auteur d’un tir lointain imparable (9-7).

Malheureusement pour les locales, Angoulême recollait au score sous l’impulsion d’Adeline Gaschet, la meilleure scoreuse de D1 la saison dernière. Finalement, en fin de première période, Celles parvenait à creuser un écart significatif notamment grâce au trois arrêts de classe de sa gardienne, Carmen Bucur, le tout en moins de cinq minutes.

Elle n’était pas la seule à élever son niveau de jeu. La recrue slovène, Manuela Hrnjic, depuis son aile gauche, enchaînait les gestes de classe à l’image de cette roucoulette somptueuse à 16-13.
 

Une gardienne décisive

Au changement de côté, Celles virait en tête de quatre buts (18-14) mais Angoulême comblait une partie de son retard (23-21) en profitant des replis défensifs parfois trop lents des locales. Celles s’en remettait à son coach (auteur d’un temps mort salvateur) mais aussi à sa gardienne, décisive coup sur coup face à Gaschet, dont une fois sur penalty.

Les Charentaises venaient de laisser passer leur chance. Celles retrouvait alors son rythme de la première période sans faire véritablement tourner son effectif.

Angoulême finissait même la rencontre avec deux expulsées, rendant ainsi la tâche plus facile à des locales ravies de décrocher la mise mais incontestablement épuisées de leur week-end.

Les protégées de Milenko Kojic ont maintenant quinze jours pour récupérer avant le début de championnat qui débute le 11 septembre avec la réception de La Motte-Servolex. Entre-temps, les Celloises iront défier leur adversaire du jour, Angoulême, à La Rochelle, dimanche prochain, en guise d’ultime répétition.

Kojic tire un bilan positif

L'entraîneur cellois Milenko Kojic satisfait de son équipe et prêt à affronter la saison de D2 qui débutera dans quinze jours. -

L’entraîneur cellois Milenko Kojic satisfait de son équipe et prêt à affronter la saison de D2 qui débutera dans quinze jours. –  - Photo NR

Milenko Kojic (entraîneur de Celles) : « J’avais dit que ce tournoi était avant tout une compétition de travail. On est rentré dans l’épreuve fatigués avec près de dix séances d’entraînement en une semaine. On a joué contre des équipes costaudes. Il nous a fallu d’ailleurs un temps d’adaptation en finale. En seconde mi-temps, l’équipe a commis quelques fautes bêtes mais au final on a bien travaillé. La conclusion est positive même si on a perdu Ewa Kamoko, blessée au genou. Elle passera une IRM mardi matin pour déterminer la gravité de la blessure. Quant au reste du groupe, on va maintenant essayer de récupérer pour préparer le début de saison dans quinze jours. »
 

Cathy Lesquelen (entraîneur d’Angoulême) : « On est en phase de préparation. On a connu trente minutes de très bonne qualité en finale mais on doit encore travailler quelques points comme les replacements et les duels. L’équipe termine le tournoi fatiguée mais les enseignements sont intéressants. Notre système défensif m’a plu. Globalement, l’équipe trouve son rythme. La balle vit bien. »
 

Hrnjic et Bucur primées

Deux Celloises ont été désignées meilleures joueuses du tournoi, une récompense reposant sur le vote des coachs des sept équipes participant à l’épreuve.

Dans la catégorie des gardiennes, Carmen Bucur a décroché la palme (4 votes) devant la portière d’Angoulême, Halina Lotareva (3 votes).

Dans la catégorie des meilleures joueuses de terrain, Manuela Hrnjic et la Charentaise Adeline Gaschet sont arrivées ex aequo en tête du palmarès.

Nul doute que le talent de l’ailière de poche, arrivée à l’intersaison, risque d’être un atout de taille pour la ligne d’attaque celloise.

La finale – Les matchs de Celles

La finale

Angoulême : 34
Celles : 31
Mi-temps : 18-14.
Pour Celles : Delcheva 13, Aliba 6, Tebib 4, Djuric 4, Hrtnic 5, Azou 2.
Pour Angoulême : Blaskovits 5, Kablouti 1, Gaschet 12, Beresneva 1, Augustin 7, Kanté 1, Lochet 1, Inglis 3.
> Classement final. 1. Celles ; 2. Angoulême ; 3. Mérignac ; 4. Nantes ; 5. Chambray ; 6. Poitiers ; 7. Rennes.
 

Les matchs de Celles
Celles-sur-Belle – Rennes : 29-19.
Celles-sur-Belle – Mérignac : 31-21.
Cor. NR : Olivier Goudeau

(source : www.lanouvellerepublique.fr/)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09