L’université en renfort

Posté par Bruno le 30 septembre 2009

L'université en renfort dans Coupes d'Europe

Camille Galap, président de l’université et Paul Bougeant, président du HAC, ont scellé, hier, leur partenariat

Camille Galap, président de l’université du Havre, et Paul Bougeant, président du HAC unissent leurs efforts.

Hier soir, au cours d’une conférence commune, les deux présidents ont affiché une unité de vue sur les vertus éducatives du sport, et du handball féminin en particulier, et de l’importance des études dans l’accomplissement d’un projet sportif. C’est donc tout naturellement que les deux entités deviennent complices, et le match de coupe d’Europe de dimanche, contre les Suédoises de Skovde est une formidable opportunité pour faire parler d’elles.

Ce partenariat ne vient cependant pas comme un cheveu sur la soupe. « Nous travaillons depuis longtemps avec des sportives de haut niveau du HAC handball, rappelle Camille Galap. Cette opération nous permet de mettre en valeur des joueuses qui sont aussi des sportives de haut niveau ». L’initiative de ce partenariat revient à Fred Bougeant, l’entraîneur du HAC, et c’est son président de père qui représente tout naturellement le club doyen. « Ce n’est pas un hasard si nous avons vendu, en quelque sorte, ce match de coupe d’Europe à l’université du Havre, reprend Paul Bougeant. La fac a toujours joué le jeu avec nous pour nos handballeuses qui y sont étudiantes et qui ont, je vous le rappelle, ramené le titre de championnes de France universitaire l’an passé. Pour nous c’est aussi une façon de fêter les 25 ans de l’université et de la remercier, car elle fait beaucoup pour les sportifs de haut niveau dont nos joueuses ».

Cette coopération exclusive pour un match de coupe d’Europe n’est pas banale. En général les clubs cherchent à vendre ce type de rencontre à des entreprises pour en tirer des bénéfices. « Au départ on voulait le vendre à une entreprise, indique Paul Bougeant, mais on ne connaît le nom de notre adversaire que depuis trois semaines. Ce n’était pas possible de travailler ainsi dans l’urgence. Comme nous avons des liens étroits avec l’université, les choses ont été plus faciles ».

D’autant plus que Camille Galap, lui aussi ancien sportif de haut niveau en karaté, estime que « cette opération nous permet de communiquer auprès de la population sur notre politique de soutien et d’accompagnement des sportifs de haut niveau. On leur permet de s’accomplir. Pour nous il s’agit de la formation d’excellence universitaire avec la pratique du sport, y compris au plus haut niveau, avec des aménagements d’horaires. Mais encore faut-il le faire savoir pour attirer des jeunes qui excellent en sport et dans leurs études ».

Et l’intérêt des deux entités ne se résume pas à ces seuls aspects de proximité, de respect du travail de chacun tourné vers la performance intellectuelle et sportive. Le HAC entend briller sur la scène continentale, même si ce premier tour est loin d’être une assurance tous risques. « Etre présent en tant que partenaire d’un match européen, nous permet aussi de rayonner sur la scène internationale, souligne encore Camille Galap. Or vous savez que notre université est tournée vers le monde extérieur et l’étranger. Alors être associé à un événement aussi important qu’un match de coupe d’Europe, correspond exactement à la philosophie qui nous anime depuis des années ». Il reste à espérer qu’au terme de ce deuxième tour de la coupe EHF, ce partenariat sera un ticket gagnant.
Pascal Lachaux

(source : www.paris-normandie.fr)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09