Joël Abati se lance en politique

Posté par Bruno le 29 septembre 2009

Joël Abati 

Joël Abati-Photo : Panoramic

L‘ancien joueur de handball Joël Abati a répondu favorablement à la demande de Georges Frêche d’être candidat aux prochaines élections régionales en Languedoc-Roussillon.

On connaissait sa capacité à mener une équipe au plus haut niveau. On va savoir s’il est capable de mener une campagne électorale jusqu’à la victoire. Joël Abati se met au service de la politique. L’ancien défenseur du Montpellier Agglomération Handball  a répondu favorablement à la demande de Georges Frêche. Le président du Conseil régional de Languedoc-Roussillon, qui avait regretté qu’il y ait « trop de Noirs en équipe de France de football » en 2006, est exclu du Parti Socialiste depuis février 2007, et a proposé au champion de 39 ans d’être candidat sur sa liste « divers gauche » aux prochaines élections régionales.

Joël Abati, qui est resté dans la région de Montpellier, continuait jusqu’à présent de s’entraîner avec le MAHB, le club de ses deux dernières années en pro, « pour garder la forme ». Connu pour sa grande gueule et sa soif de victoire, son profil a directement intéressé l’ancien maire de Montpellier, devenu président de l’agglomération de la préfecture de l’Hérault.  « J’ai toujours aimé la politique et je suis passionné par ce nouveau challenge. Il m’était difficile d’en parler auparavant, compte tenu de mon devoir de réserve quand j’étais joueur. Aujourd’hui je peux m’investir à fond dans le projet », a déclaré le médaillé d’or des derniers championnats du monde de handball (2009) sur le site internet du club.

Compétiteur né, il aura à charge d’emmener une liste dissidente lors des élections du conseil régional de Languedoc-Roussillon. Le président sortant, candidat à sa propre réélection, mènera sa première campagne en-dehors des sentiers battus par le PS. « Je vais faire une liste qui s’appellera « Tous pour le Languedoc-Roussillon« , avait déclaré Georges Frêches à la fin du mois d’août, et je demanderai à des militants de partis de venir. S’il faut, ils se mettront en congé de leurs partis ». Ayant jusque là pour seul parti celui du sport, Joël Abati ne compte pas laisser tomber le handball pour autant. On le retrouve souvent lors des matchs du MAHB à la maison. Si sa nouvelle carrière politique est à l’image de son ancienne carrière sportive, débutée il y a 19 ans à Levallois SC, on peut s’attendre à retrouver très rapidement le vainqueur de la Ligue des Champions en 2002 avec le SC Magdebourg (Allemagne), en haut de l’affiche… électorale.

(source : www.sportweek.fr)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09