Une petite révolte, sires !

Posté par Bruno le 22 février 2009

Une petite révolte, sires !

 

Résumé de la 15° Journée de D1M.

 

Montpellier et Chambéry peuvent pousser un ouf de soulagement, tous les deux ont connu la souffrance pour gagner dans leur antre.

 

 

Que ce soit l’ancestral bougnol ou le flambant neuf Phare, les deux salles ont failli être conquises par l’adversité. Rendons grâce à Istres et Dunkerque pour leur résistance et pour leur envie de bousculer les hiérarchies mais au final et comme souvent avec ces deux lascars là, Chambéry et Montpellier ont fait parler leur somme de talents pour au final emporter la mise.

Cela aurait pu être le début d’une grande révolution, que nenni bien au contraire, une fois la petite révolte matée, on s’aperçoit que les deux compères de la haute ont gagné un point de tranquillité en plus. En effet juste au dessous Ivry et Tremblay n’ont pu se départager et lâchent un point de plus au tandem de choc. Par contre la révolte pourrait bien faire des dégâts chez les barons de la LNH.

Car hormis Sélestat qui est retombé dans sa spirale de défaite à Paris, donnant une bonne goulée d’air au PHB, Nantes et Aurillac, les promus mal classés se sont réveillés au détriment de Nîmes et Toulouse. Au final ces deux clubs installés en LNH depuis un bon moment se retrouvent à deux pas de l’échafaud de la D2M et il va falloir enrayer la spirale négative pour ces deux là ce qui risque de ne pas être simple.

A Toulouse ça coince à tous les étages et le club pourrait finir par chuter un bon coup si la révolte ne sonne pas rapidement sur les bords de la Garonne, tandis qu’à Nîmes il va falloir trouver de l’aide à Guillaume Saurina, soit Milan Corovic enchaîne les matches, soit le groupe répond présent dans son ensemble, dans quinze jours se profile un Toulouse – Nîmes qui pourrait sentir très fort la D2M pour le perdant !

Une petite révolte, sires ! dans Lidl Starligue j15d1mr_chambery

CHAMBERY SAVOIE HB – ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL
28 – 27 (Mi-temps : 16-9)
Frisson de trouille au Phare

Chambéry continue sa marche en avant, mais Dieu que cela a été dur pour les héros européen. Tranquilles comme Baptiste en première mi-temps où Istres avait tendance à regarder la superbe salle, admirer les vainqueurs de Zagreb et Mannheim et encaisser des buts à la pelle sans le moindre soupçon de révolte.

Après être passés au bord de la catastrophe en étant menés 18-10 quelques minutes après la reprise, les hommes de Christophe Mazel décidaient enfin de faire sonner le clairon de la révolte. Karim Alouini qui tente beaucoup et qui réussi presque autant, Grégory Tablon qui fête l’anniversaire matriarcal à sa façon, pas plaisante du tout pour les Savoyards, Vincent Gérard qui monte un mur de brique et Chambéry un peu en panne sèche après sa lutte de mercredi qui roule sur la réserve et la bataille changeait du tout au tout.

Il fallait que Mickaël Robin se rappelle de son match de Zagreb, que Daniel Narcisse montre qu’il est sans doute le meilleur arrière latéral du Monde, que Grégoire Detrez lutte comme un taureau de Camargue pour mettre à laplanetehand.unblog.fr/2009/02/19/saint-raphael-sen-sort-tres-bien/ raison cette bande de Provençaux en train de faire basculer le championnat de France quasi définitivement. La faucheuse va siffler très près des têtes chambériennes et malgré un doublé deplanetehand.unblog.fr/2009/02/19/saint-raphael-sen-sort-tres-bien/ Karim Alouini dans la dernière minute de jeu, Istres va finir aux pieds du CSH avec un gros sentiment de frustration.

Jouer comme cela 30 minutes chez un des deux cadors de la LNH est sûrement gratifiant, mais au final cela fait 0 point dans l’escarcelle, alors qu’en tenant le même rythme 60 minutes, la chanson aurait pu être jouée dans on mode majeur au lieu d’un mode mineur.

j15d1mr_istres dans Saison 2008-2009

Lieu :
Le Phare
800 avenue du Grand Arietaz 73000 CHAMBERY
Date :
21/02/2009 20:30
Arbitres :
BADER Clément
WEBER Loïc

Statistiques du match

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB – US CRETEIL HANDBALL
27 – 27 (Mi-temps : 14-14)
Ca fait quand même du bien
Créteil a endigué la vague des échecs, bien sur le nul à Saint Raphaël ne vaut pas une victoire, mais en ces temps de disette, prendre des points, qui plus est à l’extérieur, ne peut pas faire de mal au moral.

Et cela aurait pu être encore un peu mieux, car après un énorme coup de chaud de l’ancien Massicois Benjamin Desgrolard, Créteil avait réussi à reprendre la main sur le score après l’avoir lâché sur deux doublés de Raphaël Caucheteux et Jaroslav Zemanek. Malheureusement pour David Peneau, l’USC va lâcher l’affaire à 6 secondes du terme du match encore face à Raphaël Caucheteux.

Bon point ou mauvaise affaire, difficile de se prononcer dans l’affaire, Créteil garde un petit point d’avance au classement sur son adversaire du jour. La place de cinquième n’a pas été lâchée et c’est certainement au final la bonne opération pour l’USC. Christian Gaudin va pouvoir pester sur le fait que le show Kucerka n’ait pas permis à ses hommes de prendre la victoire, c’est évident, mais en sauvant les meubles dans les dernières secondes, le SRVHB reste en position d’attente pour éventuellement coiffer Créteil sur le poteau.

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Châtaigniers 83700 ST RAPHAEL
Date :
18/02/2009 (R) 20:00
Arbitres :
ROLLAND Cyril
ROLLAND Jérôme

Statistiques du match

*****************************

USAM NIMES GARD – HBC NANTES
34 – 37 (Mi-temps : 16-15)
Samba sanglante au Parnasse
Nantes décolle enfin dans le championnat ! A force de perdre des matches sur le fil, les Atlantiques avaient fini par se mettre gravement dans le rouge.

Mais avec l’arrivée de Bruno Souza et avec une prise de conscience très collective de son potentiel, le HBCN a fini par obtenir ce qu’il voulait : Une victoire de référence cette saison. Pourtant face à un Guillaume Saurina chaud comme la braise, l’armée nantaise a failli rendre les armes dès l’entame de match, heureusement pour eux Milan Corovic ne montrait pas autant de talent que face à Chambéry. Résistant, faisant beaucoup avec peu, Nantes va courber le dos pendant 15 minutes avant de mettre en action son arme fatale.

Une fois mis en marche, Bruno Bezerra de Menezes Souza (on va zapper Bezerra de Menezes définitivement) va mettre au supplice la défense gardoise. L’USAM va tenter de résister par tous les moyens, va se lancer dans une grande opération sauvetage par Benoît Chevalier et toujours Guillaume Saurina, mais rien n’y fera, Mickael Sincère s’y mettait aussi, Bruno Souza était déchainé et Thibault Karsenty plantait les deux derniers clous pour accrocher l’USAM au tableau de chasse des Nantais.

Grand réveil du « H » ou coulage à pic du bateau nîmois ? Sans doute un peu des deux votre honneur, en tout cas avec ce superbe résultat, Nantes n’est plus qu’à 1 point de sortir de la zone de relégation tandis que Nîmes en est à 2 d’y rentrer !

Lieu :
Le Parnasse
160 avenue du Languedoc 30900 NIMES
Date :
21/02/2009 20:00
Arbitres :
MORENO Jean-Pierre
SERRANO Michel

Statistiques du match

*****************************

PARIS HANDBALL ASSOCIATION – SELESTAT HANDBALL SC
32 – 29 (Mi-temps : 15-14)
Paris respire

Paris s’est refait un joli coup de mieux au classement et dans les têtes en dominant les Alsaciens du SAHB. Face à une équipe qui se devait d’enchaîner après son deuxième succès de la saison, le PHB a mis une bonne mi-temps à trouver les bons réglages.

Les violets faisaient dans le solide avec Michal Salami et Victor Boillaud, Paris gaspillait un peu les munitions, Radek Motlik étant peu ou prou sur les mêmes bases que face à Toulouse, mais la cohorte de gauchers, Clementia – Ortega – Di Salvo permettait au PHB de reprendre les rênes du combat en fin de première période. Solidement accrochés à leur victoire potentielle, Paris s’envolait en début de seconde période pour mener tranquillement de 7 buts à 7 minutes de la fin du match.

Même si la fin sera jouée sous le mode déconcentration, les hommes d’Olivier Girault tenaient cette victoire qui leur permet de rebondir à la 9° place du classement. De quoi voir venir un peu car avec 3 points d’avance sur Nantes, sans faire dans la tranquillité, le PHB peut se concentrer sur les échéances Coupes diverses à venir. Pour Sélestat, la chanson n’est pas la même, maintenant la réception d’Ivry semble le dernier tournant. Sans la victoire, la sortie de route sera sans doute définitive et la D2 se profilera vitesse grand V. Il leur resterait 5 matches à domicile, dont les venues de Tremblay, Dunkerque et Montpellier…

Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont 75016 PARIS
Date :
18/02/2009 (R) 20:30
Arbitres :
BORROTTI SYLVIE
MARCET ODILE

Statistiques du match

*****************************

j15d1mr_ivry

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL – TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL
24 – 24 (Mi-temps : 11-12)
Dos à dos
Gros match, grosse ambiance et résultat pour le moins équilibré. Pas de déçus dans la partie entre cousins franciliens, mais pas de grande joie non plus. Tremblay peut s’en vouloir d’avoir lâché un peu l’affaire après avoir mené 80% du temps dans le match, mais Ivry peut aussi pester de n’avoir pu conserver l’avantage en fin de partie après un show Marroux – Crépain du meilleur aloi.

Ibrahima Sall va sauver les actions tremblaysiennes, la dernière possession de donnant pas le résultat escompté par un Delaune en folie. Hors la lutte pour la place pour un pied sur le podium de la LNH, ou avec 3 points, le TFHB garde un avantage conséquent, l’autre point aura été la prise de 3 points sur 4 dans les luttes directes qui opposaient le nouveau et l’ancien club de Stéphane Imbratta.

Pour Ivry il va falloir se reconcentrer de suite face à un autre voisin, mais pour une place en ¼ de finale de la Coupe EHF. Si l’USI arrive à conserver les 9 buts d’avance sur Créteil, alors on peut dire que la semaine aura quand même été très positive malgré ce nul qui renvoie les deux clubs dos à dos.

j15d1mr_tremblay

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE
Date :
18/02/2008 (R) 20:00
Arbitres :
DENTZ Thierry
REIBEL Denis

Statistiques du match

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL
29 – 27 (Mi-temps : 12-15)
Il fallait le croire !
Quand après le match aller, Yérime Sylla, sous le coup de la déception du -6 final avait annoncé que l’USDK gagnerait à Bougnol au retour, tout cela avait été pris un peu pour une fanfaronnade.

Mais quand après 30 minutes de jeu, Dunkerque menait allègrement 15-12, qu’après 50 minutes de jeu, les Nordistes étaient toujours devant 22-24, la victoire promise commençait à devenir réalité. La problématique avec le MAHB c’est qu’il faut savoir tuer le match quand on en a l’occasion. Paris, Istres, Ivry, Tremblay, ont payé cette saison pour le savoir.

Quand les titulaires d’un effectif classique de D1 commencent à tirer la langue, Montpellier en est à sortir de son banc des joueurs du calibre des Accambray, M’Gannem et autres Juricek. Résultat la bascule qui se fait dans le money time et Montpellier qui enchaîne sur une 15° victoire consécutive cette saison.

Dunkerque est de retour dans son jeu, c’est une chose certaine maintenant, mais il va falloir passer outre la déception générée par cette défaite pour continuer sa rédemption et essayer de recoller une bonne fois pour toute au wagon européen.

Pour Montpellier ce match, coincé entre deux rendez-vous capitaux pour la Champion’s League, avait des allures de piège, même sans la manière, la victoire est au rendez-vous et c’est la bonne nouvelle du jour. Pour la manière il faudra à l’évidence faire plus pour terrasser Veszprém, mais cela concerne le dossier européen.

Lieu :
Gymnase René Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
18/02/2009 (R) 20:30
Arbitres :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE

Statistiques du match

*****************************

AURILLAC HB CA - TOULOUSE UNION HANDBALL
30 – 26 (Mi-temps : 14-10)
Indigeste la patranque !
Toulouse va finir par se sentir très, très mal dans ce championnat alors qu’à contrario Aurillac s’y sent de plus en plus à l’aise. Pour la deuxième fois de la saison Aurillac a pris le dessus sur le THB et pour la deuxième fois de suite Toulouse perd chez un mal classé. Résultat Toulouse devient un très mal classé et Aurillac regarde enfin un peu vers le haut.

La faute à un Aurélien Abily revenu de blessure pour martyriser les gardiens toulousains, la faute à monsieur 100% Montorier, icône du club et énorme métronome pour sa première saison en LNH, la faute à Mikica Maksic le plus cantalou des Serbes. Tout cela a fini par une grosse indigestion de plat local, comme si un visiteur hivernal du haut cantal confondait purée et patranque, de quoi vous rendre malade pour un moment.

Et Toulouse risque d’être malade pour de bon s’il ne fait pas attention, les prochaines réceptions de Paris et Nîmes vont coûter cher, très cher, en cas d’échec, la pilule de soin pourrait être administré par Docteur Es D2M au final. Pour Raphaël Geslan et ses hommes, tout va pour le mieux dans cette année 2009, bon maintenant, après deux victoires gratifiantes, il va falloir aller tâter du Ch’ti à Dunkerque, pas simple mais même avec un coup d’arrêt dans la 16° journée, l’opération maintien en douceur est plus que bien engagée.

Lieu :
Peyrolles
Avenue du docteur Chanal 15000 AURILLAC
Date :
21/02/2009 20:30
Arbitres :
BOUNOUARA Said
SAMI Khalid

Statistiques du match
François Dasriaux

(source : www.handzone.net)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09