Retour à l’ordinaire

Posté par Bruno le 31 août 2008

Le 31/08/2008 à 18:41    

kielvainqueurdelasupercoupe.jpg 

Kiel remporte le premier trophée de sa saison. (Maxppp)

Moins d’une semaine après leur titre, quatre champions olympiques étaient déjà de retour sur le terrain, samedi lors de la Supercoupe d’Allemagne disputée entre Kiel et Hambourg. Ainsi le match, qui a vu la victoire des « Kielers » d’Omeyer et de Karabatic sur le Hambourg des frères Gille (33-28), marquait le retour à l’ordinaire de nos Bleus olympiques.

Pas le temps de souffler. Alors que les pensionnaires du championnat de France ne reprendront que mi-septembre, les « Allemands » ont déjà renoué avec la compétition. Ainsi, lors de la Supercoupe d’Allemagne opposant Kiel à Hambourg, Nikola Karabatic et Thierry Omeyer d’un côté et les frères Gille de l’autre ont, moins d’une semaine après le titre olympique acquis à Pékin, rechaussés les baskets. Si le premier a été préservé en raison d’une douleur au coude, les trois autres ont participé activement à un match qui a vu Kiel remporté la cinquième Supercoupe (33-28) de son histoire.

Alors que la Bundesliga reprend ses droits dès mercredi, la Halle Olympique de Munich a accueilli cette mise en bouche devant 9 900 spectateurs. Un public qui a réservé une petite ovation à nos quatre champions olympiques, un geste remarquable lorsque l’on sait que l’équipe nationale allemande ne s’est pas qualifiée pour les quarts de finale du tournoi olympique. Mais le temps des célébrations passé, il fallait enfiler le bleu de chauffe pour ramener le premier trophée de la saison.

Les « Kielers » déjà au top

Nikola Karabatic sur le banc, c’est la légende suédoise Thomas Lövgren qui a endossé le costume de leader pour amener son équipe vers le sommet avec sept buts. Il fut bien aider dans sa tâche par son compatriote Lundström, auteur de sept buts. On peut également noter les deux buts du pivot français, Igor Anic, amené à prendre de l’importance dans la rotation des « Zèbres » cette saison.

Thierry Omeyer, nouveau spécialiste des finales, a livré de son côté une belle prestation avec quatorze arrêts en cinquante minutes. Dans le camp hambourgeois, les Bleus ont été moins à la fête avec seulement un but pour le capitaine Guillaume Gille et trois pour Bertrand, malheureusement entachés d’un carton rouge reçu suite à trois expulsion pour deux minutes en seulement douze minutes.C’est donc un nouveau titre pour les « Kielers », qui commencent à récolter le premier trophée d’une moisson qu’ils espèrent abondante cette saison.

C’est aussi le premier titre de leur nouvel entraîneur, l’Islandais Alfred Gislason pas mécontent de la prestation de ses ouailles à la fin du match: « L’équipe est intacte par rapport à l’année dernière, je suis très satisfait de la qualité de cet effectif. Je suis ravi de ce premier succès », déclare-t-il ainsi sur le site officiel du club.

Du côté des deux Français titrés, la saveur de ce titre était bien évidemment bien différente de celle connue sur le toit de l’Olympe, mais le retour sur terre n’en est que moins douloureux, contrairement à celui de la fratrie Gille…

Par Benoît Conta
De Sports.fr

(source : www.sports.fr)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09