Narcisse : « Un rythme infernal »

Posté par Bruno le 26 mars 2008

26/03/2008 - 14:00

Narcisse :

DPPI

Daniel Narcisse est sur tous les fronts. Après un tournoi de Paris victorieux avec l’équipe de France, l’arrière gauche chambérien se rend à Montpellier mercredi pour un 8e de finale de Coupe de France qui s’annonce explosif. Entre deux déplacements, il nous confie ses impressions.

Daniel Narcisse, comment vous sentez-vous après ce tournoi de Paris victorieux ?

D.N. : Un peu fatigué. Depuis samedi on a enchaîné avec le match contre le Portugal puis le dimanche la finale contre la Russie. On aurait aimé avoir plus de temps pour récupérer. La chose positive c’est que lors du rassemblement (à Pau, ndlr), on a eu trois jours de récupération.

Que retenez-vous de ce tournoi ?

D.N. : On a retrouvé une bonne ambiance à Bercy, les supporters étaient présents et c’est important. Ça le sera encore plus pour le Tournoi de Qualification Olympique (du 30 mai au 1er juin à Bercy, ndlr), on aura besoin de tout le monde pour cette compétition surtout que les joueurs commencent à être fatigués, on a réalisé beaucoup de matches et ce qui m’inquiète c’est la fatigue et l’enchaînement des matches. Je ne sais pas dans quel état de forme on va récupérer les joueurs.

Mercredi, vous jouez contre Montpellier en 8e de finale de la Coupe de France. Trois semaines après votre défaite en championnat, vous devez avoir envie de prendre votre revanche ?

D.N. : C’est un match de Coupe, ça n’a rien à voir avec le championnat mais c’est vrai que contre Montpellier à Alberville (en championnat, les Héraultais se sont imposés 34-33 au terme d’un match où Chambéry a longtemps fait la course en tête) c’était comme un match de coupe. Il ne nous reste plus que ça pour remporter un titre cette saison. Le groupe est motivé pour aller chercher ce trophée. Mais on a conscience qu’à Bougnol ça ne sera pas simple, de grandes équipes européennes se sont cassées les dents. On a montré qu’on pouvait avoir de bonnes phases de jeu, à nous de gérer les temps faibles pour s’imposer.

N’est-ce pas trop difficile de jongler entre l’équipe de France, la Coupe de France et le championnat avec la venue de Tremblay qui se profile tout de suite après ?

D.N. : C’est clair que c’est un rythme infernal. Les calendriers sont regroupés en 4 semaines. L’objectif prioritaire reste la Ligue des Champions (promise aux deux premiers du championnat, ndlr). On a trois points d’avance sur Ivry (3e), j’espère qu’on les aura encore à la fin de la saison. On va se mobiliser pour ça. On va jouer sur tous les tableaux, prendre les matches les uns après les autres, faire du mieux possible et se concentrer sur chaque match.

Un petit mot sur les Jeux Olympiques, vous y pensez déjà ?

D.N. : On est obligé d’en parler car il faut les préparer que ce soit sur le plan physique ou autres mais, à nos yeux, on n’y est pas encore. Il y a 3 matches couperets (contre la Tunisie, l’Espagne et la Norvège au TQO), il faudra se préparer à fond.

Eurosport - Propos recueillis par Hadrien HIAULT

(source : www.eurosport.fr)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09