Une équipe de France revancharde

Posté par Bruno le 23 mars 2008

23/03/2008 - 18:10

Une équipe de France revancharde dans saison 2009-2010 411994-2610563-317-238

DPA

Après le bal des remplaçants la veille face au Portugal, l’équipe de France emmenée par ses titulaires a pris sa revanche sur la Russie qui l’avait battue jeudi en match amical, en finale du Tournoi de Paris (27-24), dimanche.

Longtemps malmenés par une combative équipe russe, les Tricolores, médaillés de bronze de l’Euro-2008, remportent leur 7e tournoi consécutif et conservent ainsi leur invincibilité dans le tournoi de la capitale depuis 2001 grâce à une fin de match maîtrisée. Ils se sont surtout rassurés à deux mois d’une échéance décisive: le tournoi de qualification olympique dans l’enceinte du même Palais omnisports de Paris-Bercy, qui délivrera deux billets pour les JO-2008. Très vite, le public du POPB comprenait que pour ses protégés, ce ne serait pas la même paire de manches que la veille face à la modeste sélection portugaise.

A lui seul, Grams le portier russe paralysait le compteur tricolore en multipliant les arrêts en début de rencontre. Mais une fois leurs marques prises en défense, les Bleus s’offraient des balles de contre et un premier break (11-7, 19e). Les deux vedettes françaises du club allemand de Kiel, Omeyer le gardien titulaire et Karabatic le demi-centre, donnaient le tempo, l’un en dégotant les tireurs russes, l’autre en menant de main de maître l’attaque tricolore (13-8, 26e).

Tendu et indécis

Hormis le puissant arrière Kamanin, les Russes peinaient face à une défense française de plus en plus rugueuse. Ils restaient pourtant à flots en obtenant plusieurs penalties, avant de profiter d’une reprise un peu molle de leurs adversaires et d’un excellent Grams pour égaliser peu après la reprise (14-14). Aucune équipe ne parvenant à se détacher, les attaques prenaient le pas sur les défenses. Un objectif de part et d’autre: marquer, et vite. Un projet auquel s’opposaient tour à tour Omeyer et Grams, toujours décisifs dans leurs buts respectifs (23-22, 49e).

Dans un contexte tendu et indécis, l’arrière Narcisse, déjà en vue la veille, donnait un nouveau souffle à une attaque française en manque de réussite et d’inspiration collective. De tentatives infructueuses en actions saccadées, les Bleus privés de Karabatic touché à une cheville, accéléraient soudain le rythme dans les toutes dernières minutes. Ils arrachaient ainsi un avantage décisif à quatre minutes du terme alors que les Russes, apparemment découragés, leur facilitaient la tâche en baissant les bras. Rassurés après le revers subi jeudi, les Tricolores vont rejoindre dès lundi leurs clubs respectifs et pour certains les demi-finales de la Ligue des champions, avant de se retrouver pour le Tournoi de qualification olympique à domicile.

LA DECLA: Thierry Omeyer (gardien de but de l’équipe de France):

« On voulait montrer que la défaite (jeudi contre la Russie) était un accident. On est bien entré dans le match, c’est dommage qu’il n’y ait eu que deux buts d’avance à la mi-temps. Mais l’important était de gagner. En mai (au tournoi de qualification olympique), les adversaires ne seront pas les Russes. Il y aura une grosse pression sur toutes les équipes (France, Norvège, Espagne, Tunisie) qui viendront ici. Dans quinze jours (le 6 avril) on dispute les demi-finales de la Ligue des champions (avec le club allemand de Kiel). Ca fait plaisir de jouer Barcelone et de retrouver Jérôme (Fernandez, l’arrière français qui évolue dans le club catalan, ndlr). Cette fois-ci, je lui souhaiterai de perdre alors que d’habitude je l’appelle souvent pour l’encourager (…). La fin de saison est chargée mais on ne pense pas à la blessure, on se livre à fond à chaque fois. Si on gagne des titres, c’est toujours bon pour la confiance ».

FICHE TECHNIQUE:

France
Gardiens de but: Omeyer, Ploquin
Marqueurs: Fernandez (4),
B. Gille (1), Narcisse (5), Girault (4 dont 1 pen.), Karabatic (4), Abati (2), Krantz (1), Paty (6)

Russie
Gardiens de but: Grams, Kostygov
Marqueurs: Filipov (1), Ivanov (3), Kaynarov (4), Chernoivanov (1), Predybailov (2 pen.), Kamanin (8 dont 2 pen.), Kovalev (2), Aslanyan (1), Chipurin (2)

AFP

(source : www.eurosport.fr)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09