Retrouvailles ratées pour les Bleus

Posté par Bruno le 20 mars 2008

20/03/2008 - 22:18

Retrouvailles ratées pour les Bleus dans saison 2009-2010 426528-2810652-317-238

DPPI

L’équipe de France masculine a raté ses retrouvailles, pour son premier match depuis sa médaille de bronze de l’Euro-2008 en janvier, en s’inclinant 31 à 33 devant la Russie en match amical, après avoir livré une piètre prestation défensive, jeudi à Pau.

Cette défaite devrait toucher l’orgueil des Tricolores, trois jours avant une possible revanche contre ces mêmes adversaires en finale du Tournoi de Paris dimanche. Difficile, cependant, de tirer de réels enseignements de cette partie en l’absence de titulaires français aussi indispensables que Didier Dinart, Bertrand Gille ou son frère, Guillaume Gille, blessés ou simplement ménagés. D’autres, comme Karabatic, Girault ou Narcisse n’auront vraiment contribué qu’à la première mi-temps, justement celle dominée par la France.

Face à des Russes revanchards après un Euro-2008 raté (13e place), les Bleus n’ont jamais trouvé de solution défensive adéquate. Ils subissaient avec une étonnante passivité les assauts répétés de l’arrière russe Kamanin et les coups de patte de son équipier Chipurin au pivot. Outre une réussite au tir manquant souvent au rendez-vous, en attaque placée comme en jeu rapide, les hommes de Claude Onesta subissaient de plus l’aisance collective de la sélection russe, dont les joueurs évoluent dans leur quasi-totalité dans le même club de Chekhov.

Sanction

Après une première mi-temps aussi brouillonne que disputée, davantage marquée par des exploits individuels que par des démonstrations collectives, les Russes prenaient l’avantage à quelques secondes de la pause par un but de Chernoivanov, laissé libre de tout marquage au coeur de la défense adverse (8-5, 11-10, 17-18). Sans plusieurs parades miraculeuses de leur gardien Karaboué, la sanction aurait sans doute pu être plus lourde pour les handballeurs français qui accumulaient les mauvais choix et les pertes de balle.

Après un quart d’heure de jeu, ils revenaient péniblement à égalité (24-24) par le jeune gaucher Paty –une des rares satisfactions françaises de la seconde mi-temps–, avant de compter cinq buts de retard une poignée de minutes plus tard (25-30). Les performances des jeunes Paty et Sorhaindo ne suffisaient pas à la France, qui s’inclinait logiquement 31 à 33 devant des Russes un peu rassurés après leur triste épopée à l’Euro norvégien. Vainqueurs et vaincus vont mettre dès vendredi le cap sur la capitale pour disputer samedi et dimanche le Tournoi de Paris-Bercy. Ils y retrouveront la Grèce et le Portugal.

LA DECLA: Claude Onesta, entraîneur de l’équipe de France:

« Pour ce premier match de préparation, nous étions trop faibles défensivement, nous avons montré trop d’imperfections, trop de joueurs étaient en dessous du niveau international requis. Ca va nous permettre de remonter en intensité lors des deux prochains matches, sans devenir fous, ni nous éloigner de l’objectif fixé. Ce soir contre la Russie, tout le monde a essayé de surnager mais on a perdu le fil stratégique de la rencontre. On manque de réglage, de travail, d’habitude mais il n’y a rien d’inquiétant en prévision du tournoi qualification olympique. »

FICHE TECHNIQUE

France

Gardiens de but: Omeyer, Karaboué
Marqueurs: Fernandez (3 dont 1 pen.), Narcisse (4), Karabatic (3), Guilbert (1), Kempé (1), Sorhaindo (2), Girault (3), Abalo (7), Paty (6), Abati (1)

Russie

Gardiens de but: Grams, Kostygov
Marqueurs: Filippov (1), Ivanov (3), Myagkov (1), Kaynarov (1), Dibirov (2), Chernoivanov (3), Igropoulo (3), Predybailov (1), Kamanin (13 dont 6 pen.), Kovalev (1), Chipurin (4)

AFP

(source : www.eurosport.fr)

Laisser un commentaire

 

SCARABE |
Aérobic Sportive |
coachdav |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog Infos du Bicross Club ...
| jebrach
| Manchester United 08/09